L’auteur du jour: Raphaël Confiant

confiant

“Je me le suis fait arracher une après l’autre, expliqua-t-il à Rose-Aimée, et je les ai remplacées par de l’or, comme ça, même après ma mort, ma bouche ne pourrira pas. Ha ! Ha ! Ha ! »

A l’allée des soupirs, la jeunesse dorée de Fort-de-France se livrait aux premiers frémissements de l’amour. Une immense estrade avait été installée à cote de la statue de l’Impératrice Joséphine au pied de laquelle un vagabond était en train de pisser.

« Toi aussi tu es venu pour le général ? S’enquit Bec-en-Or

  • Il est temps que demain soit la », répondit sobrement Thémistocle.

Ils passèrent la soirée à boissonner aux « Marguerite des Marins » et dans les troquets de la Transat. La négraille piaffait d’impatience et avait décidé de ne pas dormir. Les péripatéticiennes de la Cour Fruit-a-Pain avaient, exceptionnellement, diminué leurs tarifs et bien couillon celui qui s’en serait privé.

Philomène, qui fut jadis la négresse féerique des bas quartiers de Fort-de-France, dispensa une doucine faramineuse à tous ceux qui eurent la chance de défaillir entre ses bras. « C’est pour Papa de Gaulle », leur susurra-t-elle.

Extrait tiré du roman « Eau de café » de l’auteur martiniquais Raphaël Confiant. Il est né le 25 janvier 1951.

 Date de parution du livre : août 2011

ISBN : 978-2-25306337-7

Edition : Le livre de poche

Langue : français

 

Ishyo Dream Team

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s