L’auteure du jour: Buchi Emecheta

Emecheta buchi“Suppose qu’il n’y ait jamais d’hiver, cette période où toute créature vivante semble disparaître de la surface de la terre, les oiseaux seraient toujours là, ils feraient partie du paysage quotidien et elle n’aurait pas remarqué celui-là ni écouté sa chanson timide. N’est-ce pas cela ce qu’il nous faudrait en Afrique, d’avoir un long hiver où il n’y aurait ni soleil, ni oiseaux, ni fleurs sauvages ni chaleur ?

Cela ferait de nous une nation d’introvertis, peut-être, et quand le printemps finirait par arriver, nous saurions tous apprécier le chant des oiseaux. Qu’est-ce que cela veut dire ? La nature n’a-t-elle pas été trop clémente envers nous, en nous privant de la capacité de nous réveiller de notre sommeil tropical pour savoir qu’une chose simple comme le chant d’un oiseau gris, par un lundi matin humide de printemps, était une source d’inspiration ?”

citoyen de seconde zone    Extrait tiré du roman Citoyen de seconde zone de l’auteure nigériane Buchi Emecheta. Elle est née le 14 août 1944 à Lagos- Nigéria. Ce roman a été publié en 1974 aux Editions Gaïa.

Source: http://www.babelio.com/auteur/Buchi-Emecheta

Ishyo Dream Team

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s