L’auteur du jour: Tahar Ben Jelloun

jelloun tahar 2Naissance : 1er décembre 1944
Pays d’origine : Maroc
Professions : écrivain et poète

 

A propos de l’auteur

Tahar Ben Jelloun est né à Fès au Maroc. Il fréquente une école primaire bilingue francophone arabo-francophone, et le lycée français de Tanger. Ses études universitaires en philosophie, il les effectue à l’Université Mohammed V de Rabat. Après ses études, il enseigne la philosophie. En 1971, Tahar qui n’était pas formé dans l’enseignement arabe, quitte son pays pour la France, suite à l’arabisation de l’enseignement. Il s’installe à Paris et y poursuit ses études en psychologie. En 1975, il obtient son doctorat de psychiatrie sociale. Il vit actuellement à Tanger avec sa femme et ses enfants.

Son œuvre
Déjà à l’université, il rédige ses premiers poèmes qui sont recueillis dans Hommes sous linceul de silence en 1971. En 1972, il écrit des articles pour le journal « Le Monde ». En 1985, il publie le roman « L’enfant de sable », puis « La nuit sacrée » en 1987, « L’auberge des pauvres » en 1997, « Amours sorcières » en 2003, « La belle au bois dormant » en 2004 et « L’ablation » en 2014. Il publie aussi de la poésie dont: « Hommes sous linceul de silence » en 1971 et « A l’insu du souvenir » en 1980
En 1976 il reçoit le prix de l’amitié franco-arabe pour son recueil de poèmes « Les amandiers sont morts de leurs blessures ».Son roman « La nuit sacrée » lui vaut le Prix Goncourt en 1987. Et en 2005, Tahar reçoit le Prix Ulysse pour l’ensemble de son œuvre. L’œuvre de Jelloun a été traduit dans plusieurs langues comme l’arabe, l’anglais, l’indonésien, l’hébreu etc…

Source : http://www.wikipedia.org

Ishyo Dream Team

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s