Extrait tiré du roman « Les lumières de Pointe-Noire » d’Alain Mabanckou

lumieres de pointe noire mabanckou

Qui était cette nomade des nuits de pleine lune dont personne n’avait vu le visage ? On racontait que son histoire remontait au temps où la Terre et le Ciel se chamaillaient sans répit. La Terre reprochait au Ciel son inconstance, ses caprices, ses sautes d’humeur et ses rugissements pendant que le Ciel blâmait la Terre pour son inconscience. Entre ces deux griefs, Dieu devait trancher et donna raison au Ciel parce que c’était là qu’Il habitait. La femme aux miracles s’était alors sacrifiée, prenant sur elle les péchés nés de l’inconscience humaine.

 

Source : http://www.seuil.com

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s