Allier la mémoire du génocide des Tutsi à une littérature africaine

ImageDans le cadre des activités commémoratives du génocide des Tutsi au Rwanda, Kwibuka20 (organisateur officiel des événements de la mémoire) et le centre culturel Ishyo Arts Centre a eu l’honneur de présenter le premier Café Littéraire sous le thème “Penser et écrire notre histoire, la mémoire panafricaine du génocide des Tutsi au Rwanda“. Cette rencontre a eu lieu le dimanche 6 avril, dans le cœur de la capitale rwandaise.

 

Ce Café littéraire s’est tenu en présence d’auteurs du Rwanda et d’ailleurs, notamment ceux ayant participé à Écrire par devoir de mémoire’, projet de Fest’Africa qui a permis à des auteurs d’origine africaine de venir en résidence d’écriture au Rwanda en 1998 et de rédiger une dizaine d’œuvres sur le thème du génocide des Tutsi.

Ce retour au Rwanda, le premier depuis plusieurs années pour certains de ces auteurs d’Écrire par devoir de mémoire, et les échanges avec d’autres auteurs rwandais devant un large public amoureux des arts et de la culture, fut une occasion unique de rencontre, de réflexion, de discussions et de débat sur les thèmes liés à la mémoire du génocide et à l’héritage culturel qu’il nous a laissé.

Kwibuka20_Auteurs_2Parmi les auteurs invités à participer à la semaine de commémoration se trouvaient (en partant de la gauche): Scholastique Mukasonga (Rwanda), Maïmouna Coulibaly (Côte d’Ivoire), Femi Osofisan (Nigerian), Véronique Tadjo (Côte d’Ivoire), Boubacar Boris Diop (Sénégal), Dalila Boitaud (Algérie/France), Koulsy Lamko (Tchad), Monique Ilboudo (Burkina Faso). Les auteurs Josias Semujanga (Rwanda) et Gilbert Rwabigwi (Rwanda), non présents sur cette photo étaient également présents lors du Café littéraire.

 

7J9A3383Au programme figuraient des débats sur la représentation de la mémoire du génocide par des auteurs africains, mais aussi la question d’identité, le processus de guérison et les visions de l’avenir à travers l’écriture. Des lectures de textes, des poèmes, des mises en scène, et des chansons sur le thème de la mémoire accompagnèrent cet événement littéraire et permirent une plus grande immersion du public dans les œuvres présentées.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s