Extrait tiré du roman « Les yeux de l’aube » de Rassoul Labuchin

 

« Je baptisais mes égéries de tous les surnoms allégoriques : alphabet de fleurs, lumière parlante, robe du vent, musique de lune, sourire de feu, danse du coeur, inspiratrice de ma poésie…
Mon enfance a connu des moments de félicité : j’avais huit ans, j’aimais d’amour une gracieuse dame qui me gâtait ; l’amour est fou en vérité.
L’odeur de violette qui émanait de sa chevelure en liesse, imprègne, aujourd’hui encore, toute mon âme… »

Extrait tiré du poème “Black Label” de Léon Gontran Damas

« BLACK-LABEL A BOIRE
pour ne pas changer
Black-Label à boire
à quoi bon changer

TEL J’Ai VU LE CIEL
partout Un le même
ni moins bleu
moins beau
ni moins gris
moins triste
avec ou sans nuages

BLACK-LABEL A BOIRE
pour ne pas changer
Black-Label à boire
à quoi bon changer

J’AI SAOULÉ MA PEINE
ce soir comme hier
comme tant et tant
d’autres soirs passés
où de bouge en bouge
où de bar en bar… »

Source : http://www.e-karbe.com

L’auteur du jour: Léon Gontran Damas

leon

 

 

 

Naissance : 28 Mars 1912
Décès : 22 Janvier 1978
Pays d’origine : Guyane
Professions : écrivain et politicien

 

 

 

A propos de l’auteur
Léon Gontran Damas est né à Cayenne en Guyane. Il est métis blanc, amérindien et noir. Il effectue ses études primaires à Cayenne et ses études secondaires a Fort- de- France, au même lycée ou étudie Aimé Césaire. Il suit des études de droit et fréquente la faculté des lettres et l’Institut d’Ethnologie de Paris. Continue reading

L’auteure du jour : Janine Tavernier

janine tavernier

 

  Naissance : 23 Mars 1935

  Pays d’origine : Haïti

  Professions : écrivaine

A propos de l’auteure

Janine Tavernier est née à Port-au-Prince en Haïti. Elle effectue ses études primaires et secondaires à l’école du Sacré Cœur du Turgeau (Haïti). Elle se marie très jeune et donne naissance à cinq enfants. En 1967 sous le pouvoir de l’ancien président dictateur Jean-Claude Duvalier, Janine et sa famille s’exilent aux Etats Unis d’Amérique. Continue reading

Extrait tiré du roman « Baho ! » de Roland Rugero

baho

”D’autres ont saisi dans le retard de la réplique de Mugabo un aveu de faiblesse. C’est connu depuis fort longtemps, quand on s’injurie en public. il ne faut jamais laisser l’autre parler seul.

Il faut oralement s’épaissir, occuper tout l’espace sonore, c’est-à-dire parler à deux. Le vaincu est en général celui qui ose donner du repos à sa langue. Il faut parler beaucoup, se moquer, prendre à partie, se lamenter, s’indigner souvent, lancer le proverbe, esquiver les questions de son vis-à vis surtout…”

Source: http://www.inspires-u.org

Extrait tiré du roman « Les chemins de Loco-Miroir » de Lilas Desquiron

 

les-chemins-de-loco-miroir

« Elle dansa, profanant avec ferveur tous les tabernacles d’or du Nouveau Monde, arrachant tous les harnais dont on nous affublait, dénouant tous les cilices dont on nous torturait. Violaine tournait sur elle-même et se déhanchait avec une violence rédemptrice, et c’est Banda, l’Esprit lubrique par excellence, qu’elle saluait avec ses reins liquides.

Longtemps, elle s’enfonça, solitaire, sans mot ni soupir, dans le pays mystérieux de sa danse. Et quand elle se fut bien lavée, quand elle eut retrouvé sa virtuosité ».

 

L’auteur du jour : Lilas Desquiron

lilas

Naissance: 1946

Pays d’origine: Haïti

Professions: écrivaine

 

A propos de l’auteure

Lilas est née à Port-au-Prince en 1946. Sa famille quitte Jérémie lorsqu’elle a deux ans et s’installe dans la capitale. Elle fait ses études d’ethnologie à Bruxelles et à Paris. Elle se spécialise en études des religions afro-américaines. Lilas obtient sa thèse à l’Université Libre de Bruxelles. Elle devient ministre de la culture en Haïti, de 2001 à 2004 Continue reading