Extrait tiré du roman « La saison de l’ombre » de Leonora Miano

la saison de l'ombre

« Si l’enfant s’est présenté de la mauvaise manière ou, pire, s’il est venu au monde sans vie, l’accoucheuse a séché les larmes des pères, apaisé les angoisses devant l’interminable série de sacrifices à effectuer pour conjurer le sort.

C’est elle encore, qui a préparé le mélange d’herbes devant servir lorsque les parents du mort-né seraient scarifiés. Ici, on leur trace un symbole sur la peau, afin que la mort se souvienne qu’elle leur a déjà ravi un enfant… »

Source: http://www.babelio.com

L’auteure du jour: Leonora Miano

leonora

 

 

Naissance : 1973
Pays d’origine : Cameroun
Professions : écrivaine

 

A propos de l’auteure
Leonora Miano est une auteure camerounaise. Elle est née à Douala. Son père est pharmacien tandis que sa mère est professeur d’anglais. Elle grandit dans son pays natal, le pays qu’elle quitte en 1991 pour s’installer en France où elle effectue les études de lettres Anglo-Américaines. Leonora Miano est âgée de 41 ans et réside actuellement en France. Continue reading

“Tout ce qui relève de l’humanisme, des rencontres, des échanges et du partage m’anime.” Entretien avec Maïmouna Coulibaly de ‘Rwanda: Écrire par devoir de mémoire’

Image

Pendant la semaine de la 20ième commémoration du génocide des Tutsi au Rwanda, Ishyo s’est entretenu avec Maïmouna Coulibaly, une des organisatrices de Fest’Africa, le festival qui a permis la réalisation du projet littéraire ‘Rwanda : Écrire par devoir de mémoire’. Ce projet avait réuni une dizaine d’auteurs d’origine africaine pour une résidence d’écriture au Rwanda en 1998, afin de produire des œuvres en tout genre sur le génocide.

Revenant au Rwanda pour la première fois depuis 2000, l’année de la présentation des œuvres d’Écrire par devoir de mémoire au public rwandais, Maïmouna Coulibaly a participé à diverses rencontres littéraires en ce mois d’avril 2014 et de nouveau a souligné l’importance de tout un chacun de s’engager, dans les arts ou de toute autre manière, dans un effort de préservation de la mémoire et de prêter sa voix pour dénoncer les injustices et lutter pour le respect des droits de l’homme.

Continue reading

“Tout ce qui relève de l’humanisme, des rencontres, des échanges et du partage m’anime.” Entretien avec Maïmouna Coulibaly de ‘Rwanda: Écrire par devoir de mémoire’

Originally posted on Ishyo Arts Centre:

Image

Pendant la semaine de la 20ième commémoration du génocide des Tutsi au Rwanda, Ishyo s’est entretenu avec Maïmouna Coulibaly, une des organisatrices de Fest’Africa, le festival qui a permis la réalisation du projet littéraire ‘Rwanda : Écrire par devoir de mémoire’. Ce projet avait réuni une dizaine d’auteurs d’origine africaine pour une résidence d’écriture au Rwanda en 1998, afin de produire des œuvres en tout genre sur le génocide.

Revenant au Rwanda pour la première fois depuis 2000, l’année de la présentation des œuvres d’Écrire par devoir de mémoire au public rwandais, Maïmouna Coulibaly a participé à diverses rencontres littéraires en ce mois d’avril 2014 et de nouveau a souligné l’importance de tout un chacun de s’engager, dans les arts ou de toute autre manière, dans un effort de préservation de la mémoire et de prêter sa voix pour dénoncer les injustices et lutter pour le respect…

View original 1,751 more words

“Tout ce qui relève de l’humanisme, des rencontres, des échanges et du partage m’anime.” Entretien avec Maïmouna Coulibaly de ‘Rwanda: Écrire par devoir de mémoire’

Image

Pendant la semaine de la 20ième commémoration du génocide des Tutsi au Rwanda, Ishyo s’est entretenu avec Maïmouna Coulibaly, une des organisatrices de Fest’Africa, le festival qui a permis la réalisation du projet littéraire ‘Rwanda : Écrire par devoir de mémoire’. Ce projet avait réuni une dizaine d’auteurs d’origine africaine pour une résidence d’écriture au Rwanda en 1998, afin de produire des œuvres en tout genre sur le génocide.

Revenant au Rwanda pour la première fois depuis 2000, l’année de la présentation des œuvres d’Écrire par devoir de mémoire au public rwandais, Maïmouna Coulibaly a participé à diverses rencontres littéraires en ce mois d’avril 2014 et de nouveau a souligné l’importance de tout un chacun de s’engager, dans les arts ou de toute autre manière, dans un effort de préservation de la mémoire et de prêter sa voix pour dénoncer les injustices et lutter pour le respect des droits de l’homme.

Continue reading

Allier la mémoire du génocide des Tutsi à une littérature africaine

ImageDans le cadre des activités commémoratives du génocide des Tutsi au Rwanda, Kwibuka20 (organisateur officiel des événements de la mémoire) et le centre culturel Ishyo Arts Centre a eu l’honneur de présenter le premier Café Littéraire sous le thème “Penser et écrire notre histoire, la mémoire panafricaine du génocide des Tutsi au Rwanda“. Cette rencontre a eu lieu le dimanche 6 avril, dans le cœur de la capitale rwandaise.

 

Continue reading

Kwibuka 20/ Sortie officielle du DVD et du livre de “Rwanda 94″

groupov dvd

Dans le cadre des activités commémoratives du génocide des Tutsi au Rwanda, Kwibuka20, Groupov et Ishyo Arts Centre ont le plaisir de vous inviter à la sortie officielle du coffret DVD “Rwanda94: Une tentative de réparation symbolique envers les morts, à l’usage des vivants”  et du livre “Rwanda 94: Kugerageza Gusubiza Agaciro Abapfuye, Byungura Abakiriho  produit par le Groupov qui aura lieu, le Samedi 12 avril, à 17h, à l’Auditorium de l’Office Rwandais des Recettes – Rwanda Revenue Authority.

Cette évènement se tiendra en présence de l’équipe de production du Groupov et de quelques artistes du spectacle.

La présentation des ouvrages sera suivie d’un extrait de la pièce et d’un film-documentaire.

Nous serions très honorés de votre présence à cet événement.

photo(3)

As part of the commemoration activities, it is with pleasure that Kwibuka20, Groupov and Ishyo Arts Centre invite you to the official launch of “ Rwanda 94: An attempt tat symbolic reparation to the dead, for use by the living” DVD set
and the book “Rwanda 94: Kugerageza Gusubiza Agaciro Abapfuye, Byungura Abakiriho” produced by Groupov. The event will take place in the presence of the Groupov production team and artists, on Saturday 12 April, at 5 pm, at the Auditorium of the Rwanda Revenue Authority. The presentation of “Rwanda 94″ will be followed by the screening of selected clips from the documentary film.  
We will be honored by your presence at this special event.

 

Ishyo Dream Team

Le livre du mois: “Telling our own stories” , un recueil de poèmes des jeunes Rwandais

telling our own stories“A modern contribution, from our own youth, to the literature on our country  and the history of the Genocide against the Tutsi. It condemns the sheer wrongness of the leaders  that orchestrated  the mass killings and sends a message of hope and perseverance that embraces “never again!” to what happened in Rwanda

- Jean de Dieu Mucyo, Executive Secretary of the National Commission for the Fight Against the Genocide

“The voices within this collection of poems are moving, compelling and above all , worth listening to”

- Clarisse Iribagiza, CEO of HeHe, Ltd

Kwibuka 20/Café littéraire

Cafe-Litteraire-Postcard

Dans le cadre des activités commémoratives du génocide des Tutsi au Rwanda, Kwibuka20 et Ishyo Arts Centre ont le plaisir de vous inviter à un Café Littéraire avec comme thème “Penser et écrire notre histoire, la mémoire panafricaine du génocide des Tutsi au Rwanda” qui aura lieu ce dimanche 6 avril, de 15h30 à 18h30 à l’auditorium de l’Office Rwandais des Recettes -Rwanda Revenue Authority (Kimihurura-Kigali) Continue reading